Vers un nouveau contrat entre les sexes

Les relations entre femmes et hommes, les jeunes femmes dans l’éducation, l’emploi, la santé, la violence, les médias, la prise de décision et la législation européenne de l’égalité femmes-hommes: tels sont les thèmes que de jeunes Européennes ont choisi d’analyser dans ce guide pour montrer où en sont les progrès pour l’égalité entre les femmes et les hommes en Europe et ce que l’Union européenne peut apporter au débat. Ce guide a été conçu par des jeunes femmes pour des jeunes femmes, comme un outil de sensibilisation et de lobbying en faveur de l’égalité des chances pour les jeunes femmes dans l’Union européenne. Elles veulent ainsi faciliter le débat dans les Etats membres. Les thèmes ne sont bien sûr pas exhaustifs : ils reflètent plutôt certaines des préoccupations des jeunes femmes dans l’Union européenne.

Pour chaque thème, « Les faits » donnent une vue d’ensemble de la situation des jeunes femmes en Europe, « Le droit » cite les principales actions et la législation européenne sur le sujet et « Les idées des jeunes femmes » avance leurs recommandations concrètes pour progresser vers l’égalité entre femmes et hommes sur ce thème précis. Ce dernier chapitre reprend les avis exprimés par autant de jeunes femmes que possible. Il est évident qu’il ne reflète pas l’éventail complet des opinions de toutes les jeunes femmes. Les idées des jeunes femmes ont été rassemblées au cours de réunions et par des questionnaires, via le réseau de jeunes femmes créé par le Lobby européen des femmes (LEF) dans le cadre de son projet « Mobiliser les jeunes femmes pour l’égalité ». Ce projet, lancé par le LEF en juillet 1999, vise à sensibiliser les jeunes femmes de l’Union européenne aux problèmes de l’égalité des sexes. L’objectif est d’encourager l’intégration des intérêts des jeunes femmes dans les décisions politiques nationales et européennes et de créer un réseau européen de jeunes femmes.

Le projet est un modèle en matière d’égalité en Europe: il est l’un des rares à avoir créé un réseau européen de jeunes femmes, et il a déjà dépassé le cercle des jeunes femmes et hommes « organisés », déjà sensibilisés, pour toucher des jeunes qui ignoraient tout de la pensée en termes de genre et des discussions sur l’égalité.

Les faits: la double vie des femmes
Grâce au combat pour les droits de la femme, à leur participation croissante au marché du travail, au droit de vote, à la généralisation de la contraception (et donc la possibilité pour les femmes de choisir si et quand elles veulent des enfants), les femmes sont sorties de la sphère privée et familiale dans laquelle elles étaient reléguées. Elles ont brisé le contrat social implicite, qui, depuis plus de 2000 ans, les cantonnaient au foyer, à l’éducation des enfants, aux tâches domestiques, au travail dans les champs, tandis que les hommes travaillaient à l’extérieur du foyer.

Mais si les femmes ont gagné le droit d’être des citoyennes, des travailleuses, la répartition classique des tâches au travail aussi bien qu’au foyer pèse toujours, même dans les jeunes couples. Les femmes ne peuvent pas se reposer sur leurs lauriers. Elles ont une carrière, un travail, des responsabilités professionnelles, mais continuent d’être en grande partie chargées des enfants, des tâches domestiques, des soins aux personnes de leur entourage (dont les besoins augmentent avec le vieillissement de la population). Elles cumulent donc un emploi avec une vie familiale à plein temps.

En plus des problèmes techniques pour faire face à leur « double vie », comme le manque de crèches abordables, la nécessité de prendre parfois un emploi à temps partiel, les jeunes femmes expriment souvent la peur de ne pas être à la hauteur sur les deux plans simultanément. Peur de sacrifier leurs enfants à leur carrière ou crainte de devoir renoncer à leur carrière pour être une « bonne mère », les femmes font face à un poids de responsabilités et de pressions que leurs partenaires n’ont pas à subir.

The European Women’s Lobby project “Mobilising Young Women for Equality in Europe”

In July 1999, the EWL began a project called ” Mobilising Young Women for Equality in Europe” The overall objective of this project was to create awareness and facilitate debates among young women in the European Union about equality through an increased mobilization of young women in organised actions at national and European level.

The project was organised around a network of young co-ordinators in the 15 Member States of the European Union and a central coordination from the EWL Secretariat in Brussels.

Results so far
European and national seminars took place from November 1999 until June 2000. Theses meetings had several aims: discussing equality issues; awareness raising; establishing contacts.

The second European seminar brought together all national coordinators on 29 June – 1 July 2000, in Lisbon, Portugal, in concluding the seminar, the “Young Women’s Manifesto” was launched.

In Lisbon, the “Young Women’s European Network” was also inaugurated. It is a platform for discussion, and an access point of information on young women and equality in Europe. It also functions as a representation of young women’s opinions for decision makers and women’s organisations. Equally national networks of young women are being set up, or are already established in the EU Member States.

The Young Women’s Guide for Equality in Europe

Relationships between women and men, young women in education, employment, health, violence, the media, decision-making and European legislation on equality between women and men: these are the themes that young European women have chosen to analyse in the Young Women’s Guide. The aim is to highlight where progress has been made towards equality between women and men in Europe and to identify how the European Union can contribute to further progress.

This guide was designed by young women for young women, as a resource for raising awareness, to support lobbying actions in Europe Union and to facilitate debate in the Member States. The themes of this guide are by no means all encompassing; rather, they reflect a number of the key concerns of young women in the European Union.

For each theme, “The Facts” provides an overview of the situation of young women in Europe, “The Law” lists the main actions taken and European legislation on the subject and “Young Women’s Ideas” outlines the specific recommendations of young women for ongoing progress between women and men on each theme. This final section incorporates the opinions of many different young women, although of course it does not reflect the complete range of all young women’s opinions or the full diversity of women’s lives.

The project was partly funded by the European Commission under the 4th Action Programme on Equal Opportunities. The partners were the Portuguese Minister for Equality and the Portuguese as well as the Swedish EWL co-ordinations.